Votre bébé à bientôt 1 an, il marche déjà à 4 pattes et se met rapidement debout en s’appuyant sur des objets du quotidien (table basse, canapé, etc…), voire même tient en équilibre quelques secondes. Oui, il est bientôt prêt à faire ses premiers pas! Mais comment bien l’accompagner dans cette aventure qui peut parfois s’avérer périlleuse. Comment lui donner les bons réflexes en cas de chute. Et surtout comment ne pas le brusquer

Ce qu’il ne faut pas oublier

Vous avez hâte de voir les premiers pas de votre petit, cependant il ne faut pas oublier qu’un bébé apprend à marcher tout seul, il faut donc le laisser se débrouiller. Bien que des enfants arrivent déjà à marcher à l’âge de 9 mois, il est tout à fait normal que d’autres commencent à devenir bipède aux alentours des 20 à 24 mois. Donc pas besoin de s’inquiéter, il ne faut aller trop vite 🙂

Un processus en cours depuis la naissance

Et oui, pour se mettre debout, il n’y a pas de magie, les petits muscles des bras et des jambes doivent se fortifier. Avant de pouvoir marcher votre bébé passe par de nombreuses positions : à plat sur le dos, les retournements sur les côtés, à plat sur le ventre, les fameux roulés-boulés, la marche à quatre-pattes et position assise, le redressement qui aboutit à la position debout et pour finir la marche. A moi la liberté!

Des petits conseils

Encouragez votre enfant à se déplacer dès le plus jeune âge. Ne le laissez pas trop longtemps dans une position où ses mouvements sont limités comme un siège auto, une gigoteuse, etc… Il vaut mieux l’allonger sur le dos puis sur le ventre, toujours sous votre surveillance, sur un tapis d’éveil ou même un tapis plus grand. Il faut aussi qu’il ait de la liberté dans ses mouvements, de la souplesse pour pouvoir se retourner, ramper, pousser sur les coudes et les genoux. Ne l’habillez donc pas avec des habits trop rigide. Plus votre petit se démène, remue ses membres, fait travailler ses petits muscles et plus il se prépare à franchir le grand pas : “la marche”.

Mettez le dans son environnement dans lequel il peut se déplacer en sécurité. Rangez les objets de valeur ou dangereux pour lui. Arrondissez les coins des meubles, ne laissez que des meubles stables sur lesquels il peut prendre appui sans risque. Evitez le parquet ou les sols trop durs, optez plutôt pour des moquettes ou des tapis, ces petits genoux vous remercierons :). Amusez vous à semer ses jouets dans tout cet espace, l’objectif est qu’il se déplace pour les récupérer.

Favorisez les chariot à pousser et supprimez les trotteur. Les trotteurs faussent les sensations de la marche à votre bébé. Suspendu dans cette culotte votre bébé ne se muscle pas les jambes étant donné qu’il ne prend pas vraiment appui dessus. De plus le trotteur fausse les distances et la vitesse. Une simple poussée avec la pointe de pied et cette machine, avec ses roulettes bien huilées, propulse votre enfant de l’autre côté de la pièce.

Chariot à pousser : OUI. Trotteur : INTERDIT

De plus ne lui mettez pas trop tôt des chaussures. Et oui ses petits pieds doivent eux-aussi découvrir la sensation de la marche. Les chaussures empêchent à ses pieds de ressentir la qualité du sol et le privent d’informations sensorielles importantes. Privilégiez donc les pieds nus ou bien les chaussettes antidérapantes pour ses premiers pas. Une fois que la marche sera confirmée vous pourrez lui acheter des chaussures de premiers pas qui sont plus souples.

Le dernier conseil, peut-être le plus difficile à suivre : intervenez le moins possible. N’essayez pas de l’aider en lui tenant les bras pour marcher. Vous allez perturber sa position et lui donner de mauvais réflexes en cas de chute : il aura pris l’habitude de marcher les bras en l’air.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *